A propos de Ch’ni

Ch’ni est une maison d’édition de petits objets du quotidien, simples, utiles, différents et à prix abordable.
Le petit truc en plus pour habiller vos étagères, un extra dans l’ordinaire.
En expérimentant une production locale et raisonnée, Ch’ni propose un réel partenariat avec les créateurs aussi bien qu’avec les fabricants.

Un mode de fonctionnement innovant :

Ch’ni naît de cette idée un peu folle : une maison d’édition dédiée aux petits objets.
Les collections Ch’ni sont créées par différents jeunes designers.
En se regroupant, ils peuvent présenter un catalogue complet, tout en ayant une offre cohérente. Un nouvel objet est ajouté chaque mois à la collection.
Les objets Ch’ni sont auto-fabriqués ou réalisés avec un prestataire, lui aussi mis en valeur sur le site internet de Ch’ni. L’histoire qui se cache derrière chaque objet est essentielle, et Ch’ni s’inscrit aussi dans une volonté de transparence de la production et de respect du travail de toutes les personnes intervenant dans le processus.
Grâce à cette démarche, Ch’ni tend à raccourcir le processus de fabrication en travaillant avec des acteurs locaux aux savoir-faire spécifiques, d’une part en simplifiant les actions et d’autre part en choisissant des matériaux bruts ayant une beauté propre.
Pour Ch’ni, la « valeur ajoutée » n’est pas histoire de couleurs ou de matières.
La différence que veut apporter Ch’ni tient dans sa manière de travailler et de produire les objets. Une façon de concevoir et de penser qui amène ce petit plus essentiel dans l’objet fini.

Les produits :

Ch’ni détourne les savoir-faire locaux pour créer des objets contemporains d’une toute autre utilité ! La tuilerie Laurent, par exemple, existe depuis 150 ans et fait partie des trois dernières entreprises à fabriquer de la tuile vernissée en France. Elle participera à la création de l’un des objets de la première collection.
Les créations Ch’ni, commercialisées entre 10€ et 60 €, sont idéales pour faire un cadeau, ou pour s’offrir à soi-même un objet original (fabriqué en petite série entre 200 et 3000 exemplaires).
Les objets sont ludiques, pratiques, toujours porteurs d’une esthétique propre et novatrice. Ils sont pensés pour rejoindre différents espaces de la maison : le bureau, la cuisine, les espaces de jeux…
Pour le lancement, huit objets sont présentés : serre-livres, patères, décapsuleurs, veilleuses, craies, trombones géants, organisateurs de bureau…
Avec une fabrication localisée, le contrôle qualité est facilité, et la traçabilité des produits est assurée.

Mais au fait, pourquoi ce nom étrange, « Ch’ni » ?

« CH’NI » signifie « poussière » en patois bressan, parlé dans la famille de Mélanie Buatois, où l’on dit aussi : « Plus il y en a, plus on les voit ». De la même manière, Ch’ni veut améliorer la visibilité du travail de tous ses collaborateurs, en les rassemblant dans un projet commun.